Chaque année dans le sud de l’Espagne, sous prétexte de tradition, plusieurs dizaines de milliers de Lévriers (Galgos et Podencos) sont exterminés dans les conditions les plus atroces.

Actualités



Les Galgos et les Podencos

Les Galgos

Malgré une silhouette fine et élancée le galgo, est un chien très robuste et rustique, à la musculature saillante.

Les mâles peuvent mesurer de 62 à 70 cm au garot pour un poids de 25 à 30 kilos. Quant aux femelles, elles mesurent entre 60 et 68 cm pour un poids de 20 à 25 kilos et a une espérance de vie de 12 ans en moyenne. 

Le galgo est un chien calme, réservé dans la maison mais adore jouer, courir et sauter à l'extérieur. Il est le compagnon idéal de vos sorties dominicales en campagne, mais aussi de vos footing,  de vos randonnées ou tout simplement de vos ballades en ville. Bref, le galgo adore vous faire plaisir et est heureux du seul fait d'être avec son maître.

Les adoptants de galgos vous diront d'eux qu'ils sont dotés d'une grande sensibilité,  sont très affectueux et réservés. Ils sont d'excellents chiens de compagnie. Ils adorent la vie de famille et surtout les enfants.

Alors que les idées reçues qualifient le galgo de : buté, réservé, et fugueur ; les amoureux de galgos diront d'eux que ce sont des "chiens à part". A part,  du fait de leur caractère à mi-chemin entre le chat (lorsqu'il paresse sur son coussin ou sur le canapé tout en vous surveillant du coin de l'oeil) et le cheval : fougueux, les oreilles dressées, lorsqu'il se promène, guettant le moindre bruit, la truffe frémissante au moindre souffle du vent, tous les sens en alerte. Il fait alors corps avec la nature. Il est aux aguets.  

Car n'oublions pas qu'il est aussi, et pour son plus grand malheur en Espagne, un redoutable chasseur à vue, capable de faire des courses effrénées dans la nature après un lièvre et courir à près de 70 km/heure.

Bien qu'ayant connu une vie très difficile, une fois adopté, le galgo espagnol s'habitue bien à sa nouvelle vie.

Les sujets martyrisés garderont tout de même pendant longtemps des peurs enfouies que seuls, des maîtres patients et doux pourront peu à peu leur faire oublier. 

Nous nous devons de leur donner une nouvelle vie, de faire que cette vie de misère et de maltraitance soit un jour loin derrière eux. Qu'ils profitent enfin d'un foyer chaleureux, aimant et de soins attentifs et puissent vivre enfin dignement. 

 

Les Podencos

Adopter un podenco, c’est ouvrir sa porte et son cœur à un chien facétieux et même exceptionnel. Soyez-en sûr !

Bien évidemment, certains ont subi des traumatismes plus ou moins importants, il faudra alors leur laisser le temps de se reconstruire.

Il y en a pour tous les goûts et les couleurs : du plus petit et très mignon comme le maneto, au plus grand comme l’élégant ibicenco, le mystérieux canario ou la volumineuse peluche qu’est le campanero. L’andalou et l’orito sont quant à eux entre les deux en terme de taille mais tout aussi énergiques et envoûtants.

La couleur de la robe peut varier principalement du blanc au rouge.

Alors pourquoi tant de discrimination envers nos chers « rouquins » ?

Assurément, le galgo et le podenco n’ont pas le même tempérament mais ils se complètent si bien !

On dit du podenco qu’il est destructeur. Cela peut en effet se produire mais comme chez bien d’autres races qui ne sont pour autant pas écartées du cercle de l’adoption. Certains galgos, labradors, jack russel et autres n’en sont pas exempts. Il en est de même chez le podenco : quelques-uns peuvent détruire mais bien d’autres attendent bien sagement le retour de leur maître.

Il faut en effet prévoir suffisamment d’exercices pour qu’il se dépense. Le podenco a besoin de se promener et ce quotidiennement (mais comme tout chien me direz-vous), il doit se défouler dans le jeu et assouvir sa soif de curiosité. Attention donc à la hauteur de vos clôtures et à son instinct de chasse très présent ! Il se retrouverait bien vite égaré dans la nature et à la merci du moindre danger.

Mais il sait aussi se reposer et être un vrai chien de salon. Tout comme son cousin le galgo, il aime se prélasser dans le canapé ou sa panière durant des heures pour peu qu’il ait eu son quota de dépense dans la journée.

En bref, c’est un chien vif, intelligent, drôle, têtu aussi (soyons honnêtes !)

Le podenco peut donc tout à fait convenir à une famille avec ou sans enfants.

Parlons de l’amour qu’il porte à son maître : le podenco est un chien fidèle. Si nous avons su le comprendre, il nous offrira un amour si intense et débordant qu’il nous contaminera par la podencomania.

Et oui, nous entendons parler sans cesse de la galgomania, mais elle est bien réelle chez le podenco.

« Faites entrer un ange dans votre vie », lit-on pour le galgo, ce qui est assurément vrai.

Alors « Faites entrer un tendre clown dans votre vie », vous ne le regretterez pas !



TÉLÉCHARGEZ !

Contactez-nous

  • N'hésitez pas à nous contacter

  • Isabelle : 06 77 77 26 94

    Marie-Noëlle : 06 12 72 50 46

    Morgane : 06 81 60 92 57